Présentation

Présentation

Histoire de l'entreprise

Si le monde est en quête de sens, les nôtres sont sans doute fort mal exploités ! Et si le sens était justement là, devant nous… en nous ? Et si, en occultant la vue,  nous ouvrions les portes d’un monde étonnant en réveillant soudainement l’ouïe, le toucher, le goût, l’odorat, nous faisant prendre conscience que nous sommes peut être « handicapés » de certains de nos sens.
Les dîners dans l’obscurité sont une vieille idée qu’utilisaient les associations de personnes non-voyantes, semble-t-il depuis le milieu du XIX ème siècle, pour sensibiliser les familles et leurs proches au handicap visuel. Ce sont ces interrogations (le point d’interrogation de notre logo) que se sont efforcés d’éclaircir chercheurs et créateurs, comme le Professeur Andréas Heinecke en Allemagne, en développant à travers le monde, depuis une quinzaine d’années, des expériences d’évènements et des performances artistiques dans l’obscurité. Des expériences relayées depuis 1997 en France par un créatif Français, Michel Reilhac appuyé par l’association « Paul Guinot pour les aveugles et les malvoyants » qui organisent de 1997 à 2003 des dîners dans le cadre du programme « le Goût du noir ». Ils ouvrent le premier restaurant provisoire dans le noir pendant l’été 1999 dans le quartier Montorgueil à Paris. Toutes ces expériences associatives connaissent rapidement un grand succès de fréquentation de la part du public, des entreprises et des média et seront relayées en Suisse et en Allemagne. Cela poussera Michel Reilhac à produire en France la première émission télévisée entièrement tournée dans l’obscurité.

Dans le Noir ? , développé par la société Ethik Investment, a été fondé et financé par Edouard de Broglie, un spécialiste de l’innovation et de la responsabilité sociale des entreprises avec l’aide d’un de ses amis, Etienne Boisrond, ex Président de Young & Rubicam Europe. Le premier restaurant Dans le Noir ? ouvre en 2004 à Paris, avec l’aide de Michel Reilhac et de l’association d’aveugles Paul Guinot en vue de développer cette expérience en France, en Europe et dans le monde.
Après Paris en 2004, Dans le Noir ? devient la première chaine de restaurants dans l’obscurité du monde. C’est une entreprise qui ne reçoit aucune aide spéciale ni allégement de charge et se développe de façon autonome en ouvrant des établissements en 2006 à Londres en février, à Moscou en novembre 2006 puis à Barcelone en 2009. Des restaurants provisoires sont également développés à Lille (France), Varsovie (Pologne), Genève (Suisse), Bangkok (Thaïlande), New York (USA). Un nouvel établissement ouvre en 2011 à Saint Pétersbourg (Russie). Le concept est d’ailleurs copié aux USA, au Canada, en Asie du Sud Est, en Israël et en Chine. Dans le Noir ? travaille actuellement sur de nouveaux projets au Moyen-Orient et en Nouvelle Zélande.
En intégrant deux anciens responsables de l’association Paul Guinot, Didier Roche, un entrepreneur non-voyant et Fabrice Roszczka, le groupe crée en 2005 une filiale B to B avec un département événementiel (Ethik Event) qui travaille en France et au Royaume-Uni pour de grandes entreprises et institutions, puis en 2008 des départements de formation et de conseil (Ethik Managment et Ethik Image).

Didier Roche décline le concept dans l’univers du body care en créant à Paris en Mars 2011, le premier Spa Dans le Noir ? où les masseurs sont tous non-voyants et diplômés d’état en esthétique.

Fin 2015, Edouard de Broglie et Fabrice Roszczka lancent avec l’équipe de Dans le Noir ? Barcelone, Christophe et Maité Sutto, les soirées Dans le Noir ? Otra Vista Social Club qui permettent une rencontre conviviale entre une population jeune et le public handicapé (Personnes non-voyantes, personnes sourdes, …).

Enfin en 2016, Edouard de Broglie crée la première boutique pilote « Dans le Noir ? La Boutique Sensorielle » couplée au concours des « Dans le Noir ? Blind Tasting Awards ». Les guides experts non-voyants deviennent ainsi les ambassadeurs des producteurs de qualités Européens au cœur des grandes villes d’Europe.
Avec près d’un million de visiteurs dans ses différentes expériences « Dans le Noir ? » est devenu une entreprise rentable dès 2005 mais surtout  une des plus grandes opérations privée et indépendante de sensibilisation positive au handicap en Europe et dans le monde en cassant les pathos associant handicap à sous-performance.

Bien que se défendant d’appartenir au secteur des entreprises sociales et solidaires, Dans le Noir ? à bien mis l’innovation sociale au cœur de son modèle, regardant le handicap, non comme un frein, mais comme une différence potentiellement créatrice de valeur.

Une affaire à suivre … !