Jeanfi Janssens (RTL)

Vivre "Dans Le Noir ?" L'interview sans tabou de Jeanfi Janssens (RTL)

Jeanfi Janssens , humoriste dans la bande à Ruquier, la star de l’émission « Les grosses têtes » sur RTL, est l’invitée de Frédéric Cloteaux dans l’émission Vivre "Dans le Noir ?" ce vendredi 15 février. Homosexuel, née dans une famille atypique, il nous raconte son parcours, ses rencontres, sa reconversion professionnelle et son rapport à la différence et au handicap.

L’humoriste vient d’abord nous parler de son spectacle, « Jeanfi Décolle » 17 mars prochain à Bobino, Paris 14.

En effet, Jeanfi décolle ! En dehors des petites villes où il joue son spectacle comme « Mouilleron le Captif », Il y a un sur-booking pour obtenir une place pour Bobino, du 13 au 17 mars prochain.

Il ya 10 ans, Jean fi était encore Steward chez air France. Il a « quitté le vrai métier pour faire saltimbanque » selon son père, mais il a toujours aimé faire rire. Cette joie de vivre lui a été transmise par sa mère qui l’a encouragé à quitter son métier de Steward pour devenir comédien. C’est après avoir fini premier finaliste sur 900 personnes dans un concours d’humoriste que cette vocation se concrétise. Il écrit donc son premier one man show, cependant, sa carrière n’a pas décollée tout de suite : « Je pense que l’on serait moins bon si c’était facile tout de suite, cela fait partie du cheminement de l’artiste.» confie-t-il.

Il se met en auto dérision, il parle surtout de lui et de son entourage. Dernier d’une famille de quatre enfants, il a perdu son frère aîné et a une sœur atteinte d’une maladie génétique qui l’a menée dans un fauteuil roulant. Également homosexuel, Jeanfi côtoie donc les difficultés liées à la différence et au handicap de près. Il se sert de sa famille atypique et de sa différence comme d’une force et d’une source d’inspiration pour son métier.

En plus de ses différences, les rencontres qu’il a faites dans le show-business ont renforcées son énergie positive. « La télé est toujours intervenue à des moments clefs de ma vie. » Il a rencontré Arthur dans son émission « A prendre ou à laisser » car il avait besoin d’argent et Stéphane Plaza dans « Recherche appartement ou maison » car il avait réellement besoin d’un appartement. C’est à ce moment-là qu’il a découvert son rapport à la répartie et à la télévision : on l’a choisi pour sa personnalité ; avoir un micro entre les mains est quelque chose de rassurant pour lui. « J’ai toujours fait appel à la télé pour des moments clefs de ma vie et la télé me l’a rendue. » Laurent Ruquier a dû se battre pour l’imposer sur RTL, cette rencontre a été décisive pour lui. « Le challenge pour moi, est de ne pas décevoir Laurent Ruquier, car il a cru en moi, je me dois donc de faire mes preuves. ».

L’Émission « Les grosses têtes » sur RTL est un réseau d’artiste ou il fait, tous les jours, des rencontres enrichissantes. Aujourd’hui, il n’est plus « le Steward qui fait rire les gens », mais bel et bien un humoriste affirmé grâce à ces multiples supports qu’il nous décrit : le micro, son public, sa famille, les rencontres qu’il a faites, mais aussi la chirurgie esthétique, la superstition...

Engagé et touché de près par la différence et le handicap, il se sert aujourd’hui de sa notoriété pour mettre en lumière ces sujets sensibles. Il s’engage pour servir diverses causes : les orphelins des sapeurs-pompiers de France, le cancer du sein, l’association « Mon Cartable connecté » pour que les enfants hospitalisés puissent suivre des cours via une tablette et une caméra… il s’intéresse en ce moment-même, à une association pour l’obtention de chiens pour les enfants malvoyants. Jeanfi Janssens est un personnage haut en couleur, plein d’énergie et ne compte pas s’arrêter là, ni dans sa carrière, ni dans ses combats.